Pour vous repérer voici une carte approximative du trajet (merci google maps :p ).

On (Aline, une woofeuse Suisse rencontrée à Katherine et moi) a quitté Katherine vendredi 22 juillet à 7h du matin (oui oui je vous jure il était exactement 7h03 :p ).

Quatre jours avant Aussie dragon a contracté une maladie... un bruit sourd à l'arrière lorsque je passais les vitesses.

Petit coup de stress. J'ai appellé une dizaine de mécaniciens sur Katherine, ils m'ont tous répondu on est hyper busy (occupé : planning plein), on ne peux pas prendre votre voiture avant une ou deux semaines... heu mais on doit partir dans 4 jours :s

A force d'appeller, d'aller les voir, un a fini par accepter de voir l'Aussie dragon jeudi matin. ouf ! Soulagement même si il m'a fallu attendre jeudi 15h pour savoir que la réparation était possible, qu'ils avaient trouvé la pièce et que la voiture serait prête le soir même.

C'était juste l'uni joint de la transmission. En insistant un peu, le mécano m'a montré la pièce endommagée et je suis repartie avec le porte monnaie un peu plus léger mais une voiture fonctionnelle ! L'avantage quand les voitures tombent en panne, j'en apprend un peu plus en mécanique ! :p

Après avoir passé notre soirée du jeudi à cuisiner et préparer l'Aussie dragon qui a eu le droit a un nettoyage complet !

On a rejoint Gauthier, mon travel mate (compagnon de voyage) de l'an dernier. L'auvergnat est presque australien aujourd'hui, il vit à Darwin avec Mel, sa copine qui est australienne.

JOUR 1 :

10h15 : Nous voici dans Kakadu national park à Cooinda : point de rendez vous. Bien sur qui dit, national park dit, souvent pas de connection téléphonique et pas de Gauthier ni de Mel à l'horizon. Ils ont finis par arriver un peu plus tard avec Tara et Ela, un couple d'ami à eux.

Le temps de faire le plein d'essence, de mettre nos affaires de camping dans Birdy (Gauthier a toujours son 4x4 avec lequel on a fait la côte Est l'an dernier), de laisser l'Aussie dragon à l'ombre sur le parking et nous voilà partis tous les 6 avec Birdy et le Ute (pick up) des filles direction Jim Jim Falls (cascade).

Un court stop au camping de Garnamarr pour réserver notre emplacement et nous prenons la piste d'une dizaine de kms réservée au 4x4 pour se rendre aux falls.

Après un short lunch (déjeuner) et une courte marche d'un kilomètre dans les rochers, nous arrivons au pied de cette magnifique cascade. Due à la dernière wet season qui a été plutôt sèche cette année, la cascade n'est pas éblouissante mais le lieu reste quand même magique et l'eau, un peu fraîche mais transparente nous permet de nous rafraîchir.

En fin d'après midi, les filles décident de rentrer au camping et Gauthier, Mel, Aline et moi partons avec Birdy direction Twin falls. Gauthier est ravi : un ado surexcité qui traverse son premier gros court d'eau au volant de son 4x4 avec snorkel (80 cm de profondeur, on se croirait dans un bateau). Malheureusement arrivé au parking, il se fait tard et la marche est trop longue pour accéder aux falls, nous reprenons donc la route (et retraversons le court d'eau) direction le camping.

Une bonne douche rafraîchissante (c'était inattendu, une douche au milieu du national park… le toit est équipé de panneau solaire), un bon feu de camp pour éloigner les moustiques, un dîner tous ensemble puis au dodo, on est tous HS.

JOUR 2 :

On retourne a Jim Jim falls, mais cette fois pour faire la balade qui mène au sommet des falls. Une balade de seulement 6 kms, qui grimpe raide ! Puis traverse un plateau rocailleux. Arrivés au sommet, après avoir bu la bouteille d'eau entière :p, quelle surprise ! Une vue splen-di-de ! Après une série de photographies et un long temps d'admiration de ce magnifique paysage on profite de faire un plouf et nager tranquillement dans les pools d'eau claire pendant que nos habits sèchent pendus sur un arbuste.

Haha qui a pris la photo de groupe ? Merci l'arbre !

Il est temps de redescendre, conduire jusqu'à Cooinda où on récupère l'Aussie dragon puis direction Maguk campsite.

A l'entrée de la piste est noté « 4WD recommended and good driving skills », je ne doute plus de mes qualités de conductrice mais j'ai peur pour ma voiture et la nuit n'est plus très loin. Allez on s'y engage, Gauthier passe en tête et me préviens s'il y a un passage difficile. Finalement après avoir roulé doucement et prudemment, la piste de 10 kilomètres de long n'était pas si mauvaise (rien comparée à celle de 40 kms qu'on avait emprunté pour se rendre à Digger's rest) on arrive au camping à la tombée de la nuit sans encombre. Et l'Aussie dragon est la seule voiture 2WD. Well done car !!!

JOUR 3 :

Petite marche à travers une « monsoon forest » puis le long d'une crique sableuse et rocailleuse qui nous mène jusqu'à la cascade et bassin de Maguk.

L'entrée du bassin est étroite et pleine de monde, je décide donc de marcher un peu à travers la forêt et trouve le spot parfait ! Un petit ruisseau qui sort du bassin avec une mini micro cascade dans lequel je m'installe pour un « free massage » avant d'aller nager un peu dans ce paysage serein.

Retour au parking et conduite jusqu'à Gunlom plus au sud. Les filles repartent sur Darwin et Gauthier et Mel passent devant.

Alors là j'ai vraiment pas rigolé après les 12 kms de bonne piste pour rejoindre le Kakadu Highway, les 40 kms sur route normale, 37kms de dust road pleine de corrogation (je ne suis plus sure du mot français:p) m'attendent ! Résultat, je dois rouler à 20km/h en moyenne, même peut être 15… Bref ça à pris un peu de temps mais avec le support d'Aline et de la patience on l'a fait ! Mel et Gauthier nous on attendu un petit moment...

Et le comble, cette route était décrite « unsealed » (pas bitumée) mais accessible aux 2WD.

Allez nous voilà arrivés. On installe le camp, un court plouf avec Mel et Gauthier avant qu'ils reprennent la route pour Darwin, on est dimanche soir et ils reprennent le boulot demain.

Nous on décide de prolonger notre séjour jusqu'à mercredi, après tout, le pass est valable une semaine et puis, c'est les vacances !

Aline et moi partons à la conquête du sommet, une longue et difficile marche de … 2 kms aller-retour pour accéder au sommet de la cascade. Sur le panneau il était marqué 45 minutes de marche, on étais au sommet en 10 min.:p

Et là : parfait ! Une « natural infinity pool » et un magnifique coucher de soleil avec vue sur le sud de Kakadu national park.

On redescend, des étoiles plein les yeux, malgré la fatigue, on se cuisine des sushis puis nous partons sans difficulté aux pays des rêves pour une bonne nuit réparatrice.

JOUR 4 :

C'est parti, départ un peu plus tôt pour profiter de la fraîcheur matinale (à deux ça va plus vite et on traîne moins le matin).

A mon grand bonheur on reprend la « dust road » dans l'autre sens : youpi ! Mais cette fois on s'arrête en chemin à Yurmikmik pour une petite marche.

Personne sur le parking on est toutes seules ! Le départ de la rando est dur à trouver car la dernière pluie à détruit le chemin. Mais ça y' est on le trouve et c'est parti pour 7,5 kms qui nous mènent à un lookout (point de vue) puis a une merveilleuse chute d'eau : motor car falls (heu pourquoi ce nom ?) au milieu d'une forêt, plus petite et plus calme (personne à l'horizon) que les précédentes.

Une petite nap (sieste) au bord de l'eau sur le rocher à l'ombre des arbres et on repars.

Dust road again ! Puis on rejoint le kakadu highway direction nord cette fois. Un court stop au lookout de Bukbukluk puis on s'arrête à Cooinda pour remettre de l'essence, de la pression dans les pneus (j'en avais enlevé pour la dust road) et envoyer quelques mails pour organiser la suite du voyage.

Avant d'aller au camping, on passe voir Yellow water et faire un tour dans les « marécages » où on peux observer de beaux oiseaux pendant que d'autres touristes font un tour bruyant:p de bateau ou d'hélico.

On voulait aller visiter le Warradjan aboriginal cultural center mais il est déjà 17h, heure de fermeture.

On décide donc d'aller camper ce soir à Jim Jim billabong campsite et revenir demain matin à l'ouverture.

Et là, joie, bonheur, à la tombée de la nuit attaque de moustiques ! Bon ok on ne peux pas râler c'est le premier soir où on en a autant alors que Kakadu est réputé pour ses moustiques. :p

JOUR 5 :

Visite du centre culturel aborigène, passionnant. On en apprend sur leur histoire et leur mode de vie, d'alimentation, sur leurs peintures et sur l'arrivée des premiers migrants. Le bâtiment du centre représente a warradjan (tortue à nez de cochon).

On reprend la route direction sud et on s'arrête pour le lunch à Mirrai Lookout, une courte marche nous mêne à ce point de vue en haut du mont Cahill avec une vue à 360°, un peu caché par les arbres qui ont bien poussés depuis la mise en place de ce lookout.

On s'arrête ensuite un peu plus loin sur la route pour une boucle de 1,5 km qui nous fais passer par un ancien abri aborigène et plusieurs sites d'art (peintures sur les murs) exceptionnels. On passe aussi par le Gunwarddehwardde lookout où l'on peut admirer une fois de plus la beauté de ces terres.

En redescendant on s'arrête à Anbangbang billabong pour observer les oiseaux.

Fin de journée, on roule direction le nord nord du parc : Ubirr. Un court stop à Merl campsite pour poser la tente puis on emprunte la marche pour se rendre au sommet d'Ubirr pour le sunset (coucher de soleil). Sur le chemin on peut observer de magnifiques peintures aborigènes et on croise deux "short eares rock wallabies", super mignons.

Arrivés au sommet on peux juste dire : Wahou ! On marche autour on observe, vue d'un côté sur des collines rocheuses, de l'autre sur une plaine, on peux voir au loin un regroupement d'oiseaux, la lumière est magnifique et changeante à cette heure ci. Allez c'est trop tentant : une courte méditation !

Et nous voilà reparties direction le camp, avant la nuit, rejoindre nos amis les moustiques pour le diner. :p

JOUR 6 :

Dernier jour à Kakadu. Pour commencer la journée une balade à Bardedjilidji. Balade facile, ombragée et sympathique, au bord de l'Alligator river.

On passe ensuite le reste de notre journée au Bowali information center (on fais les choses à l'envers nous on va à l'info center le dernier jour :p). On visionne 4 vidéos sur le parc Kakadu, la préparation du parc par les rangers avant les saisons touristiques...

J'en profite d'avoir du réseau pour appeller Esteban et avoir quelques nouvelles. Il a visité le red center, il est maintenant à Alice spring et pars ce soir dans le woofing qui nous avez contacté sur HelpX.

On pars ensuite pour Darwin, il nous reste 3 grosses heures de route. On arrive vers 19h chez Mel et Gauthier à Nakara au nord de Darwin.

Kakadu a explosé le budget entre le pass et le camping tous les jours (il est interdit de faire du camping en dehors des endroits prévus pour) :p mais ça vaut vraiment le coup, c'était magique, magnifique !